Rencontre avec David Quittanson, producteur de lait AOP Saint-Nectaire à Saint-Diéry

Rencontre avec David Quittanson, producteur de lait AOP Saint-Nectaire à Saint-Diéry

David Quittanson vit aujourd’hui son rêve de jeunesse. Depuis son plus jeune âge, il souhaitait exercer le métier d’agriculteur. Son parcours scolaire et professionnel est étroitement lié à l’agriculture. Technico commercial durant 12 ans chez Sanders, David n’a pas hésité une seconde lorsque l’opportunité s’est présentée. En novembre 2014 après une année de parrainage dans l’exploitation, il s’est installé au sein du GAEC de la Pierre Bleue à Saint-Diéry. Une nouvelle aventure qui réjouit cet entrepreneur de 46 ans plein d’entrain et d’idées.

« Notre exploitation dispose d’une surface d’environ 140 hectares répartis sur les communes de Saint-Diéry et Saint-Nectaire. Notre troupeau est composé d’une soixantaine de vaches laitières. Nous produisons annuellement 420 000 litres de lait. La totalité de notre lait est transformé à la Laiterie de la Montagne à Saillant. Je suis très fier que notre lait serve à fabriquer du Saint-Nectaire laitier. Je me sens concerné car je revendique une véritable qualité du lait et de ce produit de terroir. C’est pourquoi, j’ai participé aux réunions de travail sur le cahier des charges de l’appellation et rejoint le Groupement des producteurs de lait nouvellement créé au sein de la filière AOP Saint-Nectaire. J’ai voulu prendre part au Salon international de l’Agriculture afin de promouvoir toutes les facettes de notre métier. C’est notre rôle ! Il faut s’engager pour informer et convaincre la jeune génération que la profession de producteur de lait a largement évolué. Les technologies actuelles peuvent faciliter certaines tâches notamment dans la conduite du troupeau. Le monde agricole est susceptible d’offrir une belle qualité de vie associant passion, investissement et accomplissement. Encore faut-il s’organiser pour mêler harmonieusement contingences professionnelles et vie sociale et personnelle. Enfin, je tiens également à insister sur le respect de notre environnement. Nous avons une chance fabuleuse d’œuvrer sur une aire d’appellation aussi naturelle. Nous devons être sensible et respectueux de cet espace paysager afin d’intégrer du mieux possible nos activités dans le décor ».