La filière AOP Saint-Nectaire sur de bons rails !

La filière AOP Saint-Nectaire sur de bons rails !

Avec 8 millions de Saint-Nectaire fabriqués sur les terres volcaniques des Monts Dore, à cheval sur les départements du Puy-de-Dôme et du Cantal, la filière AOP Saint-Nectaire confirme son rang de 4e appellation nationale fromagère au lait de vache (13 532 tonnes de fromages commercialisées pour l’année 2015). Conçu au coeur d’une exploitation fermière ou dans l’une des quatre laiteries que compte l’appellation, le fromage Saint-Nectaire occupe une place essentielle dans l’économie régionale avec 2 000 emplois directs et autant d’emplois indirects. L’AOP Saint-Nectaire contribue ainsi à faire vivre son territoire, en assurant notamment une production laitière de qualité en zone de montagne. La fabrication de l’AOP Saint-Nectaire permet par ailleurs un maillage du territoire avec des exploitations à taille humaine. C’est un véritable outil d’aménagement du territoire et de valorisation de l’espace rural, qui contribue à maintenir l’entretien des paysages et la biodiversité, tout en pérennisant l’emploi. C’est pourquoi, l’Interprofession Saint-Nectaire unie dans toutes ses composantes (producteurs fermiers, producteurs de lait, collecteurs, laiteries et affineurs) est devenue la clé de voûte d’une véritable filière structurée, viable, et équitable. Tous s’investissent sans relâche pour défendre, améliorer et promouvoir l’appellation. Afin de poursuivre la démarche de progrès engagée pour l’ensemble de la filière, 3 axes prioritaires font actuellement l’objet d’un important travail de fond : les nouvelles conditions de production prévues dans le cahier des charges de l’AOP, la réorganisation stratégique de la collecte du lactosérum fermier et la taxation du prix du lait en fonction de la valorisation du fromage pour lutter contre les variations internationales.

Télécharger le communiqué de presse