Vous voulez vous installer en production laitière ? L’AOP Saint-Nectaire vous accueille !

Vous voulez vous installer en production laitière ? L’AOP Saint-Nectaire vous accueille !

Depuis 2 ans, la filière Saint-Nectaire, 3e AOP fromagère française au lait de vache, se mobilise pour accueillir de nouvelles forces vives sur sa zone d’appellation. L’un des enjeux stratégiques de l’appellation est de pérenniser la production laitière sur la zone AOP Saint-Nectaire.
Confrontée au renouvellement des générations, la filière AOP Saint-Nectaire doit, pour assurer la poursuite de son développement, accueillir et accompagner des candidats à l’installation.
Pour cela, elle prévoit en moyenne, 8 à 10 nouvelles installations en production laitière par an !

Afin de réussir ce challenge, l’Interprofession Saint-Nectaire et ses partenaires, les chambres d’agriculture du Puy-de-Dôme et du Cantal, organisent une journée d’information et d’accueil de candidats : Jeudi 27 février 2020 de 9h à 17h30 sur le stand de l’AOP Saint-Nectaire au Salon International de l’Agriculture (hall 3, allée C, stand 067) à Paris.

Une dizaine d’offres d’exploitations à reprendre ou d’associations sera proposée aux candidats.  Producteurs, transformateurs et conseillers à l’installation seront présents pour échanger et accompagner les porteurs de projets.

Pour vous inscrire, rendez-vous sur l’événement Facebook ou contactez l’interprofession en adressant un mail à francois.peyroux@syndicatstnectaire.com

TEMOIGNAGE :  « Une vie de rêve » pour Marie Falgoux, nouvelle productrice de Saint-Nectaire fermier

A 28 ans, Marie Falgoux est une productrice heureuse ! Installée à La Tour d’Auvergne, elle veille sur 60 vaches laitières et produit 30 tonnes de Saint-Nectaire fermiers par an environ.
« Une vie de rêve ! » s’exclame celle qui n’était pas prédisposée à s’installer agricultrice. Originaire de La Tour d’Auvergne, à l’issue de ses études, elle devient responsable de site à l’INRA de Marcenat. Son conjoint, Antoine Dalla Zanna, est alors infirmier aux urgences de Mauriac. Tous deux rêvent de grands espaces, de liberté, de retour à la terre. Ils s’imaginent dans une exploitation fermière, fabriquer de A à Z un produit de qualité tel que l’AOP Saint-Nectaire.
« La production de lait est une première étape importante. L’AOP Saint-Nectaire offre plusieurs possibilités de développement et notre choix a été de nous impliquer depuis la traite jusqu’au produit fini ».

Une belle opportunité ne tarde pas à se présenter lorsqu’un producteur fermier en AOP Saint-Nectaire, installé en GAEC avec son fils, décide de partir en retraite. L’exploitation située à la Tour d’Auvergne finit de convaincre Marie et Antoine. Tout s’accélère… Montage du dossier, entretiens avec les banques, signature chez le notaire, le couple s’installe en GAEC au 1er janvier 2018. Sur l’exploitation ils peuvent compter sur Sandrine, salariée à plein temps qui s’occupe matin et soir de la transformation fromagère et sur Fabrice qui s’occupe, à mi-temps, des travaux extérieurs. Grâce à cette aide, ils peuvent s’accorder quelques week-ends de repos et s’octroyer du temps libre pour leurs loisirs.
En 2 ans, ils ont apporté quelques changements sur l’exploitation : ils ont repris 30 ha en fermage pour élever leurs génisses et ont développé la vente directe de leurs Saint-Nectaire fermiers.

Aujourd’hui, ils ne regrettent en rien leur choix. « Nous profitons d’un cadre de vie exceptionnel et d’une qualité de vie incomparable. Avec la vente sur l’exploitation, nous sommes en contact direct avec les consommateurs. C’est enrichissant et très valorisant surtout quand ils affirment que nos fromages sont bons ! C’est encourageant ! Quoi qu’on en pense, le monde agricole peut offrir à qui le souhaite une belle qualité de vie. ».